2394163273_1
Ma sœur , le châtiment d’Allah ne peut que effrayer.
le fait de ne pas porter le voile est du Tabaruj
il y a plusieurs hadiths sur ce cas ,sur le fait que la femme ne se couvre pas comme Allah l’a ordonné (voir article précédent sur Preuves du hijab dans le coran et la sounnah )
Allah dit:
«…et ne vous exhibez pas à la manière des femmes d’avant l’Islam (Jâhiliya). » (Al-‘Ahzâb ‘Les Coalisés’ : 33)

sachant qu’à l’époque de la jahiliya (avant l’islam ), les femmes mécréantes sortaient couvertes, elles avaient des vêtements amples , elles mettaient un foulard (khimar) sur leurs têtes , sauf que celui-ci ne couvre pas leur cou ni leur poitrine . Mais cette action relève des habitudes et de la pudeur et non pas des actes d’adoration comme chez la musulmane, que dire aujourd’hui 14 siècles après la révélation?

parmi les caractéristiques des Femmes Hypocrites : Elles exposent leur beauté 

Le messager d’Allah a averti les femmes en disant :« celles qui se livrent au Tabaruj sont les Munafiqat (femmes hypocrites). »At-Tabaruj ou exposer sa beauté, la beauté physique de ce qui doit être caché de tous les hommes non-mahram [1] et chercher à être une source de tentation et de fitna est un signe d’hypocrisie.Il est tragique voir beaucoup de femmes se montrant en public comme si elles étaient des pièces de viande se vendant aux spectateurs qui ne veulent rien de plus que les souiller.On constate aujourd’hui que le physique féminin est devenu le produit le plus bon marché, montré sur la place du marché. En fait on voit le physique féminin comme un outil pour vendre d’autres produits et services.

La femme qui ne préserve pas sa modestie et ne tire pas de voile sur sa beauté, est une femme qui cherche à déplaire à Allah et à Son messager tandis qu’elle montre de l’amour et de l’obéissance au diable et à ses légions. Ses actes sont les actes de la femme non croyante et ses vêtements sont les vêtements des égarées même si elle devait prétendre avoir la foi et être chaste. Allah dit (sens du verset) :

« Ô enfants d’Adam ! Nous avons fait descendre sur vous un vêtement pour cacher vos nudités, ainsi que des parures. – Mais le vêtement de la piété voilà qui est meilleur. – C’est un des signes (de la puissance) d’Allah. Afin qu’ils se rappellent. » [Sourate Al-A’raf : 26]Le messager d’Allah a averti les femmes en disant :

« celles qui se livrent au Tabaruj sont les Munafiqat (femmes hypocrites). »le tabaruj amène la colère d’Allah et la malédiction ici-bas comme dans l’au-delà. Ces actes que font les femmes justifient les paroles du Prophète (صلى الله عليه وسلم) lorsqu’il dit dans un hadith : « Je regardais l’Enfer et je trouvais que la plupart de ses habitants étaient des femmes. » (Rapporté par Al-Bukhari, Muslim et d’autres, d’un hadith d’après ‘Imran Ibn Hussayn et autres)

L’Islam a mis en garde contre le tabaruj au point qu’il a été comparé au polythéisme (shirk), l’adultère, le vol et autres parmi les actes interdits. Et ce, lorsque le Prophète (صلى الله عليه وسلم), demanda aux femmes de lui prêter allégeance; c’est à cette occasion qu’il leur ordonna de ne pas faire cela. ‘Abdullah Ibn ‘Amr (رضي الله عنه) a dit : « Umayma bint Raqayqa est venu chez le Messager d’Allah (صلى الله عليه وسلم) pour lui prêter allégeance, Il (صلى الله عليه وسلم) dit alors : « Tu dois prêter allégeance : de ne pas donner des égaux à Allah, de ne pas voler, de ne pas commettre l’adultère, de ne pas tuer ton enfant, de ne pas commettre un acte de turpitude avec ce que tu as entre tes mains et tes jambes, de ne pas te lamenter et de ne pas t’exhiber à la manière des femmes d’avant l’Islam (al-jahiliya). » (Rapporté par Ahmad avec une bonne chaîne de narrateur)
 la femme musulmane tremble de peur de la terrible image tracée par le Messager d’Allah (Salallhu alayhi wa salam) sur ces Mutabarijat :« Je n’ai pas vu pire que deux catégories d’habitants de l’enfer, ceux avec des fouets semblables aux queues de vaches et dont ils se servent pour fouetter les gens ; et la deuxième composée de nues, vaniteuses dont les têtes ressemblent aux dos de chameaux à cause de leurs toilettes artificielles ; elles n’auront guère accès au Paradis et ne peuvent même pas sentir sa brise car elle est si distante » (Muslim).

Pour une clarification plus complète sur les lois se rapportant à cette question, référez-vous aux livres vérifiés de Fiqh et demandez aux savants quand vous ne savez pas. Le port du voile mes soeurs est OBLIGATOIRE, que les ignorants et les menteurs qui prétendent le contraire ne vous trompe pas avec leur « je pense que… », « je crois que…. ».
Parmi ce qui entre dans cette catégorie, on peut compter les vêtements que portent certaines femmes « voilées », comme les foulards multicolores ou qui sont de couleurs qui « flashent » . On peut inclure également les vêtements qui sont maintenant à la mode les fameux voiles qui sont remplies de broderies et de décorations. On peut aussi inclure toutes les chaussures pour femmes qui ont des talons hauts , remplies de broderies et de décorations qui attirent l’œil.

les conditions du voile islamique :

Selon le Coran et la Sounna, il y a sept conditions pour que le Hidjab soit acceptable :
1- La superficie du corps qui doit être couverte: elle est différente chez l’homme et la femme. Ce qui doit être obligatoirement couvert chez l’homme est ce qui se situe entre le nombril et les genoux. Pour la femme, cette obligation s’étend à tout le corps, à l’exception du visage et des mains. Si elle le souhaite, elle peut également couvrir ces parties de son corps. Certains érudits musulmans soutiennent que le visage et les mains doivent obligatoirement être couverts.
2- Les vêtements doivent être amples et ne doivent pas révéler les formes.
3- Les vêtements ne doivent pas être transparents de sorte que l’on puisse pas voir la peau de la personne.
4- Les vêtements ne doivent pas être séduisants, de façon à attirer l’attention du sexe opposé.
5- Les vêtements ne doivent pas ressembler à ceux portés par le sexe opposé.
6- Les vêtements ne doivent pas ressembler à ceux des mécréants (qu’ils portent à cause de leurs coutumes ou de leur religion).

7-la femme ne Hijab ne doit pas être parfumée.

Notes de bas de page :
[1] note du traducteur : le mahram signifie : les hommes pour qui il est religieusement inacceptable de marier une femme musulmane particulière (ex : le père et la fille, le frère et la soeur..). Ils peuvent être considérés comme tuteur et escorte de la femme.
Publicités